Transition en douceur

22/01/2015
Transition en douceur

Acheter une nouvelle télé ou adapter l'ancienne

Les Etats membres de l’Union internationale des Télécommunications (UIT) ont l’obligation de passer de la diffusion analogique au tout numérique au plus tard le 17 juin 2015. Cela concerne les télévisions et les radios.

Lors d’une communication faite mercredi en conseil des ministres, il a été demandé aux opérateurs audiovisuels,  aux institutions chargées de la régulation, aux importateurs de terminaux et à la population togolaise de s’y préparer.

Le gouvernement va adopter une stratégie nationale globale sur la transition numérique avant la fin du premier trimestre. 

Sur le plan pratique, les téléspectateurs devront s’adapter. Deux choix s’offrent à eux, acheter une nouvelle télévision numérique ou conserver un poste analogique raccordé à un décodeur.

Si le poste est récent et porte la mention TNT ou DVB-T, il suffit de faire une recherche de chaînes numériques. Si la télé ne comporte pas ces mentions, mais qu'il est équipé d’une prise péritel à l’arrière, on peut installer sans problème un adaptateur numérique.

Les diffuseurs devront également moderniser leurs équipements, notamment ceux servant à la production et à la diffusion. Les signaux analogiques pourraient également être fortement brouillés à partir de juin prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.