Une nation smart est une nation connectée

01/02/2017
Une nation smart est une nation connectée

Vers un Togo 3.0

Afin renforcer sa politique dans le domaine des nouvelles technologies, le Togo a rejoint l’année dernière Smart Africa. 

Les fondements de cette alliance encouragée par plusieurs chefs d’Etat africains reposent sur le développement socioéconomique de l’Afrique par les technologies de l'information et de la communication. 

C’est justement le crédo du Togo.

Smart Africa encourage les investissements dans le secteur des TIC, infrastructures, réseaux, formation, innovation, …

Le 29 janvier dernier, Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, a participé au comité de pilotage de cette alliance. Elle a des choses à dire et à proposer car son pays est très dynamique dans l’utilisation des technos en faveur de l’éducation, de l’agriculture et de la jeunesse.

La ministre fourmille de projets dont certains ont déjà été mis en œuvre : aide aux startups, création de hot spot dans les lieux publics et les campus, pression sur les opérateurs et fournisseurs d’accès pour faire baisser les tarifs, etc…

Smart Africa est une nouvelle occasion pour rappeler qu’internet est un extraordinaire levier de développement, de croissance et d’emploi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.