‘Vos préoccupations sont aussi les nôtres’

24/12/2015
‘Vos préoccupations sont aussi les nôtres’

Cina Lawson

Le 22 décembre dernier, des internautes ont lancé la campagne #AskCina afin de sensibiliser les autorités et particulièrement la ministre de l’Economie numérique, Cina Lawson, sur les problèmes rencontrés dans le secteur des télécommunications.

Les critiques portent principalement sur les faibles débits et sur les coûts d’accès au réseau jugés trop élevés. Des suggestions concernent l’appui des pouvoirs publics au développement des entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies. 

Cina Lawson a salué jeudi cette initiative soulignant que les préoccupations des utilisateurs étaient également celles du gouvernement. 

‘En 2015, nous avons réalisé de nombreuses actions dans ce sens et les premiers résultats commencent à être visibles. Toutefois, Les effets des projets les plus structurants, qui ont complètement changé la dynamique des télécommunications dans notre pays, seront visibles au courant de l’année 2016’, a-t-elle expliqué.

Le gouvernement s’engage à fournir des services irréprochables, à permettre au plus grand nombre d’accéder à l’internet rapide et à des coûts modérés et à fournir au secteur des Tech l’appui nécessaire.

Cina Lawson a annoncé de nouvelles offres ADSL avec un doublement des débits, sans hausse de tarifs et l’extension des services 3G par Togo Cellulaire et Moov et des projets de 4G pour bientôt.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné.