Hôtellerie : Tchao veut mettre fin à l’anarchie

14/12/2012
Hôtellerie : Tchao veut mettre fin à l’anarchie

Les autorités tentent de réorganiser le secteur du tourisme en établissant, notamment, un classement des hôtels afin de permettre aux clients de s’assurer que le rapport qualité/prix est bien respecté. 

Mais le ministre du Tourisme, Christophe Tchao, a bien du mal à canaliser les promoteurs qui n’en font qu’à leur tête.

De nombreux hôtels sont construits ou aménagés sans avoir, au préalable, soumis les plans aux services compétents. De fait de nombreux bâtiments ne respectent pas les normes exigées en matière de sécurité et de qualité. Pour le ministère du Tourisme, cette situation empêche tout agrément et tout classement.

Christophe Tchao a invité vendredi les professionnels de l’hôtellerie à se conformer aux dispositions légales. A défaut, prévient le ministre, aucune autorisation ne sera délivrée pour l’ouverture et l’exploitation.

Depuis quelques années les hôtels poussent comme des champignons à Lomé. Il s’agit en général de petites unités d’une vingtaine de chambres au confort parfois discutable. 

Pour le client, difficile de s’y retrouver car les tarifs ne correspondent pas toujours aux prestations annoncées.

Après des années de descente aux enfers, le Togo a décidé de relancer l’industrie touristique et le tourisme d’affaires, jadis florissants. Des projets d’hôtels internationaux sont à l’étude à Lomé. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Découvrez l’Afrique de l’Ouest en pirogue

Culture

Une exposition intitulée ‘Blue pirogue’ aura lieu du 30 juin au 30 septembre à l’hôtel Onomo de Lomé. Un voyage initiatique en Afrique de l'Ouest.

Une plateforme commune pour les peuples africains

Union Africaine

Après le vote des députés, le gouvernement a désormais les mains libres pour ratifier l’acte constitutif de l’Union africaine (UA) relatif au Parlement panafricain.

Le Togo, pays inhospitalier pour les trafiquants de drogue

Faits divers

10 tonnes de cannabis, de cocaïne et de méthamphétamine ont été détruits dimanche à Lomé par la police.

Le soutien au Togo ne s’érode pas

Coopération

Le phénomène dure depuis des décennies. Le Togo perd une partie de sa côte rongée par l’érosion.