La CCIT met déjà l'eau à la bouche

09/02/2017
La CCIT met déjà l'eau à la bouche

Pose de la première pierre hier à Adetikopé

Le Togo disposera d’ici 18 mois d’un centre de formation aux métiers de bouche. La première pierre de cette école a été posée mercredi par Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce, et Germain Essohouna Meba, le président de la Chambre de commerce (CCIT).

Elle se trouve à Adetikopé à une quinzaine de kilomètres de Lomé.

Le centre, d’une superficie de 11 hectares, bénéficie d’un financement de la Chambre de commerce de Rouen (France) et des Chambres consulaires Africaines et francophones (CPCCAF).

Germain Essohouna Meba a précisé que l’école formerait du personnel destiné aux hôtels et au secteur de la restauration.

Dans le passé, le Togo disposait d’une école hôtelière située dans les locaux de l’actuel Ibis Lomé Centre.

Ce projet fait partie d’un vaste plan de relance du tourisme mis à mal pendant deux décennies.

Récemment rénové, l’hôtel Radisson Blu - 2 février dispose d’experts étrangers venus former les employés locaux à la gestion, la restauration et à la direction d’un établissement de classe internationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.