Le Togo a une place à prendre

09/01/2012
Le Togo a une place à prendre

Des représentants de tours opérateurs belges et français ainsi que des journalistes du secteur touristique effectuent depuis samedi une visite d’une semaine au Togo à l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT).

Sinistré depuis 20 ans, les autorités veulent relancer un secteur vital pour l’économie.

Cette délégation est conduite par Marie-Pierre Hollier (photo), expert auprès de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et consultante.

Republicoftogo.com: Comment se déroule votre séjour ?

Marie-Pierre Hollier: Nous sommes très contents de pouvoir découvrir le Togo dans ses profondeurs. Je pense qu'il y a un besoin fort de nouveaux produits pour les tours opérateurs et le Togo fait bien d'initier cet « Eductour » d'une semaine.

Il y a encore une vingtaine d'années, le Togo que j'ai connu était bien en avance sur plusieurs pays en Afrique sur le plan touristique ; je pense qu'après l'épisode des turbulences politiques, il urgent qu'il reprenne sa place d'antan. 

Avec des initiatives de ce genre, on peut penser que dans les mois qui viennent, le Togo va pouvoir rebâtir son industrie. Il y a une place à prendre, notamment avec les problèmes que certains pays subsahariens connaissent depuis ces derniers mois et qui ont remis en cause la sécurité et la paix. je crois le Togo est réellement en bonne place pour retrouver un niveau touristique intéressant. 

 

Republicoftogo.com: Ce n’est pas votre premier séjour sur place 

Marie-Pierre Hollier: Effectivement, je suis venu il y a trois ans sur invitation du ministre du Tourisme qui voulait faire un état des lieux et voir les moyens de relancer ce secteur. Les choses ont mis un peu de temps à se mettre en place, mais je crois que c'est le meilleur moment pour le Togo de promouvoir son tourisme. 

Les tours opérateurs présents ici sont spécialisés dans les pays de randonnées, de découverte et dans les circuits culturels ; bref tout ce que le Togo a de merveilleux à offrir intéressent les tours présents. 

De par sa diversité et sa richesse culturelle et artistique j'ai le sentiment qu'on retrouve toute l'Afrique au Togo. Il dispose de la mer, de parcs régionaux, de la richesse culturelle et folklorique diversifiée, du climat favorable et d'un paysage fascinant. Tout cela constitue des atouts indéniables que le pays doit exploiter.

Republicoftogo.com: Que faut-il améliorer pour rendre la destination séduisante .

Marie-Pierre Hollier: A la fin de notre voyage nous aurons une table ronde avec les tours opérateurs togolais et la presse pour faire l'état des lieux et dire concrètement ce que nous avons vu de bon et ce qu'il faudrait améliorer. 

Je pense que c'est important de recueillir les points de vue étrangers pour améliorer tout ce qui doit l'être.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).