Le Togo table sur 500.000 touristes par an

21/06/2016
Le Togo table sur 500.000 touristes par an

Ouverture du Forum mardi à Lomé

Le forum africain sur l’investissement hôtelier (AHIF) s’est ouvert ce matin en présence de plusieurs dizaines de professionnels du secteur, investisseurs, exploitants, sociétés de gestion venus d’Europe et d’Afrique.

C’est la première fois depuis de longues années que le Togo abrite une conférence de ce genre. Les travaux se déroulent à l’hôtel du 2 février devenu Radisson Blu après sa réhabilitation par un opérateur privé. Une rénovation qui se veut le symbole de la renaissance du tourisme togolais après deux décennies de crise.

Une conférence qui se tient dans un contexte où les pays africains ont observé un tassement de la fréquentation l’année dernière en raison de la menace terroriste, du virus Ebola et de la cherté du transport aérien.

A l’ouverture des travaux, Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce et du Tourisme, a souligné que l’Afrique offrait ‘de formidables attraits naturels et culturels lui permettant de rebondir sur le marché international du tourisme.’

Evoquant la situation de cette industrie au Togo, elle a révélé que le pays avait accueilli 303.000 touristes pour des recettes hôtelières estimés à 26 milliards de Fcfa en 2015. 

‘Ces chiffres, au demeurant modestes, traduisent toutefois une évolution progressive amorcée depuis le début des années 2000. L’objectif visé est de franchir la barre des 500.000 touristes avant 2020 avec des recettes touristiques à la hauteur de cette progression’, a-t-elle déclaré.

‘Le gouvernement s’attèle à améliorer le niveau de compétitivité des infrastructures hôtelières de même que le niveau de la chaîne de transport terrestre, aérien et portuaire’, a déclaré pour sa part le Premier ministre Komi Selom Klassou.

L’occasion de lancer un appel aux investisseurs : ‘Profitez de ce marché à haut potentiel qu’est le Togo’, a-t-il lancé à l’assistance.

Le Togo est engagé dans une relance du secteur avec la rénovation d’hôtels et la construction de nouvelles unités.

L’hôtel du 2 février –Radisson Blu est le fruit d’un partenariat entre l’Etat et la société Kaylan Hospitality qui a pris à sa charge l’intégralité des travaux en échange d’une concession.

Des formules similaires pourraient être envisagées pour l’hôtel Sarakawa ou l’hôtel de la Paix situés à Lomé.

Comme son nom l’indique, le forum africain sur l’investissement hôtelier rassemble des opérateurs potentiellement intéressés par le rachat, la construction et l’exploitation d’établissements hôteliers en Afrique et au Togo. A cet égard, il ne fait pas office de Salon du tourisme.

Les différents intervenants qui se succèderont à la tribune ou lors des tables-rondes sont issus de l’univers de l’hôtellerie et de l’immobilier : Sofitel, Starwood, Accor, Wyndham, Rezidor, Kempinski, Golden Tulip, Hyatt, Onomo, notamment.

Pour le Togo, ce forum est l’occasion d’avoir dans un même lieu des interlocuteurs de qualité dotés d’une stratégie d’investissement à long terme en Afrique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.