Le sourire de l'Afrique s'entretient

02/08/2017
Le sourire de l'Afrique s'entretient

Un guerrier de l'ethnie Tammari dans un village tamberma

Des représentants de la commission de l’Education et du Développement Socio-culturel de l’Assemblée nationale dirige par son président Jimongou Sambiani, sillone le pays pour une inspection des principaux sites touristiques.

Première étape, la région de la Kara, sur le site de Tcharè, parc animalier de Sarakawa. 

L’objectif des parlementaires est d’avoir une vue globale du patrimoine touristique et d’identifier les défaillances éventuelles.

‘Cette tournée va nous permettre de rédiger un document de plaidoyer qui sera remis à l’exécutif’, a indiqué mercredi M. Sambiani.

Le Togo offre de nombreuses destinations d’un grand intérêt historique et de nature à drainer de nombreux touristes nationaux et étrangers. Mais certains sites parmi les plus spectaculaires ne sont pas entretenus ou tout simplement laissés à l’abandon par l’Etat et les communautés riveraines.

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le site de Koutamakou en pays Tamberma risque de perdre le soutien de l’organisation onusienne et les aides financières qui vont avec. Et ce n’est pas le seul exemple.

La délégation parlementaire souhaite donc mettre les choses à plat et définir une politique de valorisation de nature à dynamiser le secteur touristique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.