Les hôtels invités à renforcer leur sécurité

23/02/2016
 Les hôtels invités à renforcer leur sécurité

Pas de menace, mais simple prudence

Une réunion a regroupé mardi à Lomé les exploitants d’hôtels et les ministres de la Sécurité et du Tourisme. Il a été demandé aux établissements de renforcer leurs mesures de surveillance. Chaque client devra remettre son passeport ou une pièce d’identité dont une copie sera conservée par la direction en cas de vérification. Les véhicules et les bagages devront être inspectés à leur arrivée.

‘Il n’y a pas de menace, mais soyons vigilants pour ne pas être surpris. Vous devez vous équiper en appareils de sécurité pour mieux protéger vos clients et pour nous faciliter la tâche’, a déclaré aux hôteliers Yark Damehame, le ministre de la Sécurité.

L’enregistrement des arrivées est une obligation depuis de nombreuses années, mais certains hôtels ne respectent pas cette mesure, a regretté Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Tourisme, qui a brandi la menace de sanctions contre les réfractaires.

Depuis les attaques de Bamako et de Ouagadougou, les grands hôtels de Lomé ont renforcé leur sécurité. Check point à l’entrée, contrôle des coffres des véhicules, patrouilles de vigiles 24/7.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.