Les hôtels invités à renforcer leur sécurité

23/02/2016
 Les hôtels invités à renforcer leur sécurité

Pas de menace, mais simple prudence

Une réunion a regroupé mardi à Lomé les exploitants d’hôtels et les ministres de la Sécurité et du Tourisme. Il a été demandé aux établissements de renforcer leurs mesures de surveillance. Chaque client devra remettre son passeport ou une pièce d’identité dont une copie sera conservée par la direction en cas de vérification. Les véhicules et les bagages devront être inspectés à leur arrivée.

‘Il n’y a pas de menace, mais soyons vigilants pour ne pas être surpris. Vous devez vous équiper en appareils de sécurité pour mieux protéger vos clients et pour nous faciliter la tâche’, a déclaré aux hôteliers Yark Damehame, le ministre de la Sécurité.

L’enregistrement des arrivées est une obligation depuis de nombreuses années, mais certains hôtels ne respectent pas cette mesure, a regretté Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Tourisme, qui a brandi la menace de sanctions contre les réfractaires.

Depuis les attaques de Bamako et de Ouagadougou, les grands hôtels de Lomé ont renforcé leur sécurité. Check point à l’entrée, contrôle des coffres des véhicules, patrouilles de vigiles 24/7.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.