Service de luxe pour clientèle exigeante

10/12/2012
Service de luxe pour clientèle exigeante

Pour les hommes d’affaires étrangers, circuler à Lomé n’est pas toujours facile. Les chanceux ont un véhicule avec chauffeur fourni par leur partenaire local. Pour les autres, deux solutions, prendre un taxi-ville, pas confortable et sans climatisation ou se rabattre sur les taxis des hôtels, chers et ne disposant pas toujours de véhicules confortables. 

Mais les choses sont en train de changer.

Une société de location de voitures avec chauffeurs vient de se créer à Lomé. Elle dispose de 4X4 climatisés et assurés (Toyota, Mitsubishi, Range Rover) et les conducteurs subissent des tests afin de vérifier leur connaissance de la capitale et du Togo en général. On leur demande d’avoir un GPS dans le cerveau pour amener leur client à bon port. 

Barka Transtour, c’est son nom, ne se limite pas à Lomé ; elle peut conduire ses passagers au Nord, au Burkina, au Niger, au Ghana ou en Côte d’Ivoire.

Autre innovation, les clients disposent d’un service de conciergerie. Réservation d’un restaurant, confirmation d’un billet d’avion, fourniture d’un téléphone cellulaire, tout est fait pour rendre le séjour plus facile à une clientèle pressée et exigeante.

BARKA TRANSTOUR

Contact : +(228) 90 98 81 26

Mail : barkatour@yahoo.com

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.