Bamako : Stratégie de l’asphyxie

21/01/2011
Bamako : Stratégie de l’asphyxie

Le XVe sommet de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, qui s’ouvre samedi à Bamako en présence du président Faure Gnassingbé, sera dominé par la crise politique en Côte d’Ivoire. Si les pays membres de la Cédéao se tiennent prêts à lancer une offensive militaire pour déloger Laurent Gbagbo, ils préfèrent opter pour une asphyxie financière.
Fin décembre, la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a bien retiré à l'équipe Gbagbo l'accès au compte ivoirien pour le confier au président élu, Alassane Ouattara, mais cette mesure n’a pas eu beaucoup d’effet. En outre, le gouverneur de la BCEAO, Philippe-Henri Dacoury-Tabley demeure fidèle à l’ancien président ivoirien.
« M. Dacoury-Tabley outrepasse ses prérogatives. Il est tenu de se conformer aux instructions données par les pays membres ; ce qu’il ne fait pas », explique sous couvert d’anonymat un cadre de l’institution.
Cette question sera évoquée à Bamako.
Actuellement, le pouvoir toujours en place à Abidjan, se constitue un trésor de guerre en siphonnant les caisses des secteurs juteux comme le cacao, le pétrole, le port, les douanes, les impôts, etc… et en ne payant plus les intérêts de la dette extérieure et des emprunts.
De fait, Laurent Gbagbo est toujours en mesure de verser les salaires des fonctionnaires et de l’armée. Mais pour les experts, plus pour très longtemps. Les pressions de plus en plus fortes exercées par la l’UEMOA, la Cédéao et la communauté internationale risquent de rendre la situation intenable à très court terme.
Les pays de la région parient donc sur ce scénario et le sommet de samedi examinera tous les moyens s’assécher définitivement les canaux utilisés par le président autoproclamé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.