Constat de crise à Bamako

21/02/2010
Constat de crise à Bamako

Le président Amadou Toumani Touré (photo) du Mali a été reconduit samedi à la tête de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) au terme du 14ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui s’est déroulé samedi à Bamako.
Le président du Togo, Faure Gnassingbé, assistait à la rencontre.
Les participants ont examiné la situation économique et financière des pays membres, en soulignant que la crise internationale avait eu des répercussions négatives en 2009. En outre, certains pays ont été frappés durement par des inondations qui ont encore aggravé un contexte déjà difficile.
Le taux de croissance de l’union a été d’environ 3% l’année dernière, contre 3 ,8% en 2008.
L’UEMOA regroupe huit Etats : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.