Intégration : Oundé Toulema met les pieds dans le plat

11/05/2010
Intégration : Oundé Toulema met les pieds dans le plat

Une quarantaine de parlementaires de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) sont réunis depuis lundi à Lomé où ils participent à la 7ème session extraordinaire du Comité interparlementaire de l’organisation (CIP). Les élus sont issus du Bénin, du Burkina-Faso, de Côte d’Ivoire, de Guinée Bissau, du Niger, du Sénégal, du Mali et du Togo.
Au centre des travaux, la libre circulation des personnes et des biens et le droit d’établissement des citoyens dans l’espace UEMOA. Vaste question !
Pour Oundé Toulema (photo), le président du Comité parlementaire de l’UEMOA, les textes existent, mais ils ne sont tout simplement pas appliqués par les pays membres.
Republicoftogo.com : L’intégration et la libre circulation sont des thèmes très souvent évoqués lors des conférences régionales. Dans la vie quotidienne des citoyens, c’est une autre histoire …
Oundé Toulema : Force est de constater, hélas ! que nos initiatives sont en butte à de nombreux obstacles révélateurs de la forte résistance que rencontre l’effectivité de la libre circulation des personnes et des biens ou de droit d’Etablissement.
Multiplication de barrières douanières et postes de contrôle artificiels, application d’un régime allogène aux étudiants du même espace sous-régional, tracasseries policières en tous genres, etc.
L’énumération n’est point exhaustive des pratiques qui procèdent d’une violation inadmissible des mesures communautaires conçues et acceptées par les Etats.
Il en résulte, en tout de cause, le sentiment d’être un citoyen sans droit une fois les frontières d’un autre pays franchies, et partant une dangereuse remise en cause des acquis de l’UEMOA dans le concert des ensembles sous-régionaux.
Le CIP, pour sa part, a jugé utile et opportun d’approfondir la réflexion sur la question, de lui apporter une touche parlementaire, par la stimulation d’échanges que nous espérons féconds.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.