Issoufou Mahamadou : Faure a fait du bon boulot

07/06/2012
Issoufou Mahamadou : Faure a fait du bon boulot

Le sommet de l’UEMOA, qui s’est tenu mercredi à Lomé, a décidé « par acclamation » de renouveler le mandat du Président en exercice, le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé.

Une décision qui ne surprend pas le président du Niger, Issoufou Mahamadou. « Faure Gnassingbé a fait un travail remarquable à la tête de l’Union », confie-t-il dans un entretien à republicoftogo.com

Republicoftogo.com: Qu'est-ce qui a motivé les chefs d'Etats à reconduire Faure Gnasingbé à la présidence de l’UEMOA ?

Issoufou Mahamadou : Le président du Togo a fait un travail exceptionnel à la tête de l'Union ; tous les chefs d'Etat l'ont reconnu et de façon unanime. Raison pour laquelle il a été décidé de le reconduire.

Republicoftogo.com : Lors du sommet de Lomé, les participants ont tablé sur une croissance de 6% dans la région. Ce n’est pas faire preuve d’un peu trop d’optimisme ?

Issoufou Mahamadou : L'instabilité politique qu'a connue la Côte d'Ivoire a beaucoup joué sur ce taux de croissance, assez faible en 2011. Aujourd'hui la situation s'est normalisée dans ce pays. Certes il y a une autre crise au Mali, mais je crois que cette prévision de 6% est tout à fait réaliste.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.