L’Uemoa mieux intégrée que la Cédéao ?

13/04/2010
L’Uemoa mieux intégrée que la Cédéao ?

L’Uemoa est l’exemple même de organisation africaine qui marche. C’est le sentiment d’Abdou Seyni (photo), le représentant résidant au Togo de l’Union économique monétaire ouest africaine. Elle finance le développement et le progrès en permettant la construction de routes, en aidant les agriculteurs ou en luttant contre les risques de famine.
L’ UEMOA a été créée à Dakar en 1994 par les chefs d’Etat et de Gouvernement des sept pays de l’Afrique de l’Ouest ayant en commun l’usage du franc CFA.

Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo.


En 1997, la Guinée-Bissau est devenue le 8ème État membre
Republicoftogo.com : Seize ans après sa création, comment se porte l’organisation ?
Abdou Seyni : Plutôt bien, merci. Le mot intégration est très à la mode, mais il sonne souvent creux. Chez nous, à l’UEMOA, on sait ce que ça veut dire.
Un exemple, les produits industriels, commerciaux ou artisanaux circulent désormais librement, sans droits de douanes dans l’ensemble des pays membres. C’est une avancée significative.
S’agissant de la libre circulation des personnes, tout ressortissant de la Cédéao peut voyager sans restriction à condition d’avoir un passeport. Nous, on a fait encore mieux. On a pas besoin de passeport quant on est citoyen de l’Uemoa ! Vous circulez dans les pays de la région sur simple présentation de la carte d’identité.
Ca c’est un progrès !
Dans le domaine économique, l’organisation travaille de manière à optimiser l’harmonisation en matière de fiscalité, d’énergie, des mines, de l’artisanat, de l’élevage, de la pêche ou du tourisme.
Certains nous reprochent de ne pas aller assez vite, c’est vrai, mais tous ces textes son très complexes à mettre au point.
Republicoftogo.com : Vous êtes au Togo depuis bientôt un an, quels sont les projets engagés par l’UEMOA dans le pays ?
Abdou Seyni : Ils sont nombreux. L’Union suit d’abord l’application des réformes. A part ça, elle appuie certains projets d’investissement dans l’hydraulique villageoise. L’Uemoa a ainsi financé 400 forages, presque tous achevés.
Par ailleurs, nous accompagnons les autorités dans leur programme de rénovation du réseau routier en finançant les études de faisabilité et en recherchant des partenaires financiers.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.