La Côte d'ivoire au centre du Sommet de l'UEMOA

30/05/2011
La Côte d'ivoire au centre du Sommet de l'UEMOA

Le sommet extraordinaire de l’UEMOA s’ouvre ce matin à Lomé en présence de la plupart des chefs d’Etat des pays membres, à l’exception de celui de Guinée Bissau. Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Amadou Toumani Touré (Mali), Hamadou Issoufou (Niger), Abdoulaye Wade (Sénégal) et Blaise Compaoré (Burkina Faso) sont arrivés dimanche soir dans la capitale togolaise accueillis par Faure Gnassingbé.
A 10h, les participants signeront une convention de don entre l’Union et la Côte d’Ivoire d’un montant de 2 milliards de Fcfa destinée à financer les activités de la Commission « Dialogue vérité et réconciliation », dirigée par Charles Konan Banny, l’ancien Premier ministre ivoirien.
D’ailleurs, la Côte d’Ivoire devrait être au centre des discussions, mais pas seulement. Les Etats membres vont également désigner un nouveau gouverneur à la tête de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et un nouveau président pour la Commission de l’UEMOA.
Enfin, la situation au Burkina sera sans doute évoquée. Ce pays connaît une vague de contestation depuis plusieurs semaines.
C’est la première fois que le Togo accueille une réunion de cette importance depuis 2005. Il faut dire que le président Faure Gnassingbé n’a pas ménagé ses efforts pour convaincre ses homologues de faire le voyage de Lomé.
En photo : le président ivoirien Alassane Ouattara accueilli dimanche soir à l’aéroport de Lomé par Faure Gnassingbé

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.