Le Togo fin prêt pour accueillir le Sommet

28/05/2011
Le Togo fin prêt pour accueillir le Sommet

Lomé accueille lundi le Sommet extraordinaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), dont le président du Togo, Faure Gnassingbé, assure la présidence.
Cette rencontre d’une journée devrait voir la participation de la plupart des chefs d’Etat des pays membres à commencer par la star du moment, Alassane Ouattara, le nouveau président ivoirien.
Une convention de don sera d’ailleurs signée à cette occasion entre l’UEMOA et la Côte d’Ivoire.
Les participants procèderont également à l’élection d’un nouveau gouverneur de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ; sans doute l’Ivoirien Koné Tiémoko Meyliet. Pour le poste de Commissaire de l’organisation, on évoque le nom de El Hadj Abdou Sakho (Sénégal).
C’est la première fois depuis de très longues années que le Togo organise un sommet international. Le président Faure Gnassingbé n’a ménagé ni son temps, ni son énergie pour convaincre les chefs d’Etat d’assister à la réunion. Il s’est rendu ces dernières semaines au Burkina, au Mali et au Sénégal.
L’UEMOA est composée de huit pays : Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.