Numéro vert anti-corruption

13/09/2011
Numéro vert anti-corruption

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) va mettre en place prochainement un numéro vert qui permettra aux citoyens et aux entreprises de signaler des cas de corruption dans la chaîne de passation des marchés publics.

Pour Abdou Tahirou, le directeur des finances publiques et de la fiscalité intérieur de la commission de l’UEMOA, il est devenu urgent de moderniser le mécanisme de passation des marchés afin de rendre la procédure 100% transparente.

Outre le centre d’appel anti-corruption, l’organisation va lancer un site Web présentant le fonctionnement des appels d’offres publics au sein de l’Union et une instance sera créée pour traiter les recours éventuels.

Selon la Banque mondiale, ce sont plus de 2000 milliards de FCFA qui sont passés chaque année sous forme de marchés publics. 

L’UEMOA, actuellement présidée par Faure Gnassingbé, est composée des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.