Numéro vert anti-corruption

13/09/2011
Numéro vert anti-corruption

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) va mettre en place prochainement un numéro vert qui permettra aux citoyens et aux entreprises de signaler des cas de corruption dans la chaîne de passation des marchés publics.

Pour Abdou Tahirou, le directeur des finances publiques et de la fiscalité intérieur de la commission de l’UEMOA, il est devenu urgent de moderniser le mécanisme de passation des marchés afin de rendre la procédure 100% transparente.

Outre le centre d’appel anti-corruption, l’organisation va lancer un site Web présentant le fonctionnement des appels d’offres publics au sein de l’Union et une instance sera créée pour traiter les recours éventuels.

Selon la Banque mondiale, ce sont plus de 2000 milliards de FCFA qui sont passés chaque année sous forme de marchés publics. 

L’UEMOA, actuellement présidée par Faure Gnassingbé, est composée des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.