PMI/PME : qui dit compétitivité dit financements

20/12/2015
PMI/PME : qui dit compétitivité dit financements

Bernadette Legzim-Balouki

Créer un environnement favorable pour les PMI/PME dans l’Espace UEMOA, telle est l’ambition de l’organisation régionale qui vient de finaliser à Lomé un projet de charte communautaire.

'Le tissu économique de nos pays est majoritairement constitué des PMI/ PME avec un secteur informel prédominant, dont l’importance réelle est difficile à cerner. Ces petites et moyennes entreprises constituent néanmoins la principale source d’emplois et de revenus pour nos populations après l’agriculture de substance. Il faut également noter qu’elles résistent mieux aux chocs exogènes’, a indiqué Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce, lors de la réunion des ministres du Commerce de l’UEMOA qui s’est déroulée en fin de semaine dans la capitale togolaise.

Les 8 pays de la zone entendent créer un cadre légal et règlementaire unique avec comme priorité d’assurer la pérennité des entreprises privées.

Mais l'UEMOA devra en même temps se préoccuper du volet financier. Les PMI/PME ont rarement des capitaux propres et peu de soutiens des banques et des organismes financiers. Elles éprouvent des difficultés à monter les dossiers pour obtenir des aides et des subventions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.