« Chasser les terroristes »

25/07/2010
« Chasser les terroristes »

Le président togolais Faure Gnassingbé est arrivé dimanche à Kampala pour prendre part au sommet de l'Union africaine (UA).
La séance inaugurale s'est ouverte dans la matinée par deux minutes de silence en hommage aux victimes d'un double attentat revendiqué par les islamistes somaliens dans cette même ville le 11 juillet.
Les chefs d'Etat ont entamé un sommet de trois jours qui doit décider de renforcer les troupes de l'Union africaine en Somalie pour combattre les insurgés islamistes shebab.
L'UA devrait entériner l'envoi d'un renfort de 2.000 soldats en Somalie dans le cadre de l’Amisom actuellement composée d'un peu plus de 6.000 hommes, et se prononcer pour un mandat plus offensif pour ces troupes.
Le président ougandais Yoweri Museveni (photo) a appelé l'Union africaine à "chasser d'Afrique" les "terroristes" islamistes.
"Ces terroristes peuvent et doivent être vaincus", a déclaré M. Museveni.
Invité d’honneur de ce sommet le président mexicain Felipe Calderon qui va tenter d'y forger un "consensus avec l'Afrique" en vue du sommet de l'ONU sur le climat, fin novembre à Cancun (Mexique).

Il assistera à Kampala à une réunion de la Conférence des chefs d'Etat africains sur le changement climatique (CAHOSCC).

Le précédent rendez-vous avait failli tourner au fiasco total à Copenhague en décembre dernier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.