Guerre totale contre Al-Qaïda

23/07/2010
Guerre totale contre Al-Qaïda

L'Union africaine espère mobiliser rapidement 8.000, voire 10.000 soldats en Somalie avec mission d'aller au combat contre les islamistes shebab, a annoncé vendredi Jean Ping (photo).
Le président de la Commission de l'UA s'exprimait à Kampala à l'avant-veille d'un sommet des chefs d'Etat de l'organisation panafricaine, qui doit décider de sa réponse à un double attentat revendiqué par les islamistes somaliens ayant fait 76 morts le 11 juillet dans la capitale ougandaise.
"La Guinée est prête à envoyer immédiatement un bataillon (environ 800 hommes)", a annoncé Jean Ping à la presse, rendant compte des réunions préparatoires à ce sommet.
L'Amisom est actuellement composée de quelque 6.000 soldats -- 3.500 ougandais et 2.500 Burundais -- un effectif encore inférieur aux 8.000 militaires prévus lors de sa création début 2007.
L'Amisom constitue le dernier rempart du très fragile gouvernement de transition somalien face aux attaques répétées des shebab à Mogadiscio.
Le sommet de l'UA va demander un renforcement du mandat de l'Amisom et des moyens accrus sur le terrain, a indiqué M. Ping.
La Somalie risque d'eclipser les autres sujets du sommet de l'UA, prévu de dimanche à mardi et qui aurait autrement été dominé par la situation au Soudan, avec le référendum en janvier prochain dans le sud du pays sur l'indépendance, et la nouvelle inculpation par la Cour pénale internationale du président Béchir, cette fois-ci pour génocide.
Le thème officiel du sommet est : « Santé maternelle, néonatale et infantile et développement et Afrique ».
Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a assistera aux travaux de Kampala.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).