L'Afrique accueille favorablement la conférence de Lomé

11/06/2015
L'Afrique accueille favorablement la conférence de Lomé

Robert Dussey

Le sommet de l’Union africaine se déroulera les 14 et 15 juin prochains à Johannesburg. Le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, est sur place depuis le début de la semaine où il prend part au Conseil exécutif de l’organisation et aux réunions ministérielles préparatoires chargées de mettre au point un ordre du jour.

Les crises en Libye, au Soudan du Sud et au Burundi, notamment seront évoquées. Il sera également question de lutte contre le terrorisme et l’insécurité, le combat contre la pauvreté et le rôle des femmes dans le développement de l’Afrique.

Robert Dussey profite également de cette rencontre internationale pour promouvoir la prochaine conférence de l’Union africaine sur la sécurité maritime et le développement qui se déroulera en novembre prochain à Lomé.

En marge des réunions, il a eu plusieurs entretiens avec ses homologues africains qui ont marqué l’intérêt de leur pays pour ce sommet et sur le concept de charte qui devra être adoptée à l’issue des travaux. L’idée est d’aboutir à un cadre d’action concret d’action et de coopération permettant, à l’échelle africaine et internationale, de lutter contre la piraterie, le terrorisme, les trafics d’armes, de drogue et d’êtres humains. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.