L’UA solidaire du Togo

02/02/2010
L’UA solidaire du Togo

Le 14e sommet de l’Union africaine (UA), qui a clôt ses travaux mardi, à Addis-Abeba a adopté par acclamation une résolution condamnant l'attaque terroriste perpétrée le 8 janvier 2010, contre l'équipe nationale de football du Togo, dans la province angolaise de Cabinda.

Dans cette résolution, les chefs d'État ont invité la communauté internationale à coopérer sans réserve avec les autorités angolaises pour traduire en justice les auteurs de cet acte odieux.

Dans ce document de sept points, les chefs d’Etat ont demandé aux pays non africains, à partir desquels, l'attaque terroriste a été organisée, planifiée, et même revendiquée, à coopérer avec le Gouvernement angolais pour traduire en justice les responsables de cet acte criminel.

Le sommet demande à ces pays de ne pas autoriser la résidence permanente sur leur territoire de personnes ayant des antécédents terroristes.

L'UA invite à la prise des mesures nécessaires pour empêcher l'utilisation de ses territoires pour la planification et l'exécution des actes terroristes contre les pays africains. Elle réaffirme que le terrorisme est un acte « abominable et répréhensible visant à déstabiliser la paix et la sécurité des personnes ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

Faire éclore les talents

Sport

Le président Faure Gnassingbé était samedi dans les tribunes du stade municipal de Lomé pour la clôture de l’opération ‘graines de stars’.

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.