L’UA solidaire du Togo

02/02/2010
L’UA solidaire du Togo

Le 14e sommet de l’Union africaine (UA), qui a clôt ses travaux mardi, à Addis-Abeba a adopté par acclamation une résolution condamnant l'attaque terroriste perpétrée le 8 janvier 2010, contre l'équipe nationale de football du Togo, dans la province angolaise de Cabinda.

Dans cette résolution, les chefs d'État ont invité la communauté internationale à coopérer sans réserve avec les autorités angolaises pour traduire en justice les auteurs de cet acte odieux.

Dans ce document de sept points, les chefs d’Etat ont demandé aux pays non africains, à partir desquels, l'attaque terroriste a été organisée, planifiée, et même revendiquée, à coopérer avec le Gouvernement angolais pour traduire en justice les responsables de cet acte criminel.

Le sommet demande à ces pays de ne pas autoriser la résidence permanente sur leur territoire de personnes ayant des antécédents terroristes.

L'UA invite à la prise des mesures nécessaires pour empêcher l'utilisation de ses territoires pour la planification et l'exécution des actes terroristes contre les pays africains. Elle réaffirme que le terrorisme est un acte « abominable et répréhensible visant à déstabiliser la paix et la sécurité des personnes ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.