Le changement climatique sera pour plus tard

28/01/2007
Le changement climatique sera pour plus tard

Conflit au Darfour, force de paix en Somalie, polémique sur la présidence de l'organisation: les crises vont mobiliser le sommet de l'Union africaine (UA) lundi et mardi à Addis Abeba qui devait originellement être consacré au changement climatique.

Ce 8è sommet ordinaire de l'UA sera également marqué par la participation du nouveau secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui a appelé samedi le président soudanais Omar el-Béchir à "appliquer ses promesses" sur le Darfour et souhaité qu'une "force hybride" ONU-UA soit déployée "le plus tôt possible" dans cette région de l'ouest du Soudan. L'Afrique reste le continent secoué par le plus grand nombre de conflits et où sont déployées le plus grand nombre d'opérations onusiennes de maintien de la paix dans le monde.

De plus en plus, non sans difficultés, l'UA tente de régler les conflits par ses propres moyens. Elle a déployé des forces de paix, principalement au Darfour, et se prépare à envoyer d'autres forces en Somalie.

La situation dans ces deux régions sera au coeur des discussions des chefs d'Etat, appelés également à désigner un nouveau pays pour assurer la présidence tournante de l'organisation, normalement dévolue au Soudan. Mais Khartoum est accusé par la communauté internationale d'envenimer la crise au Darfour.

Une présidence soudanaise de l'UA, après celle du Congolais Denis Sassou N'Guesso, serait d'autant plus gênante que la force de l'organisation au Darfour (Amis) connaît des difficultés avec les milices pro-gouvernementales Djandjawid et que Khartoum s'oppose au remplacement de cette force par des Casques bleus.

Pour Lam Akol, le ministre soudanais des Affaires étrangères, "le Soudan aura la présidence de l'UA. Il s'agit d'une décision des chefs d'Etat et de gouvernement et je ne pense pas qu'ils reviennent dessus". Mais le Tchad a déjà fait savoir qu'il "suspendra sa participation" à l'UA si le Soudan obtient la présidence.

Les pays d'Afrique de l'Est, à l'initiative de Djibouti, tentent toutefois de trouver un candidat commun puisque la présidence tournante doit revenir à cette région, et la Tanzanie semble bien placée face au Soudan.

Autre dossier brûlant, la situation en Somalie. L'UA tentera d'obtenir des Etats membres une participation à la force de paix que le Conseil de paix et de sécurité africain a décidé de déployer "dans les plus brefs délais" pour "soutenir les institutions de transition somaliennes" (TFG).

Sans le déploiement de cette force, il y a "un risque d'enlisement mortel et dramatique", a souligné jeudi le président de la Commission de l'UA, Alpha Oumar Konaré.

L'Ethiopie, intervenue militairement fin décembre pour soutenir le TFG, a balayé les islamistes somaliens et commencé son retrait de Somalie. Le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi, a déclaré récemment qu'il "escompte que notre dernière phase de retrait coïncidera avec le déploiement de l'UA".

Dernier conflit qui empoisonne l'UA, la crise ivoirienne et l'organisation en octobre d'une élection présidentielle, alors que deux fois déjà le conseil de sécurité de l'ONU a, sur proposition de l'UA, prolongé le mandat du président Laurent Gbagbo.

Enfin le "sommet s'articulera autour de deux thèmes principaux: science, technologie et recherche scientifique pour le développement et changement climatique en Afrique", selon un communiqué de l'UA.

"Les chefs d'Etats participeront aussi au lancement de l'année 2007 comme année internationale du football Africain", note enfin l'UA. La prochaine coupe du monde de football est organisée en 2010 pour la première fois sur le continent, en Afrique du Sud.

Trente-six chefs d'Etat et de gouvernement ont confirmé leur participation dont le président du Togo, Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.

Match amical finalement confirmé

Sport

Après avoir démenti il y a quelques jours une rencontre amicale contre le Togo, la Fédération de football du Nigeria a finalement confirmé ce rendez-vous.