Le sport comme arme diplomatique

28/01/2007
Le sport comme arme diplomatique

Les chefs d'Etats et de gouvernement de l'Union Africaine (UA), qui doivent participer au 8e sommet ordinaire de l'organisation continentale lundi et mardi à Addis Abeba, lanceront à cette occasion l'année internationale du football africain.

"Le lancement officiel de l'année du football africain aura lieu pendant la session d'ouverture de l'assemblée de l'UA, le 29 janvier à Addis Abeba", indique un communiqué de l'UA qui rappelle que 2007 marque le 50e anniversaire de la Confédération africaine de football (CAF). Les Etats membres sont invités à s'impliquer davantage dans l'organisation de la Coupe du Monde 2010, prévue en Afrique du Sud.

Le président de la Commission de l'UA, Alpha Oumar Konaré, a déjà souligné que "la Coupe du monde en Afrique du Sud est un défi pour toute l'Afrique", invitant tous les Etats membres à soutenir les efforts de Pretoria.

Un match dimanche à Addis Abeba entre une équipe éthiopienne et une équipe sud-africaine doit marquer le début de cette année du football africain, ainsi qu'une rencontre entre deux équipes féminines d'Ethiopie.

L'année 2007 "va aussi sensibiliser les décideurs sportifs sur le fait que le football ou le sport au niveau national et local est appelé à contribuer et soutenir les programmes de l'UA, notamment dans le domaine de l'éducation, la santé, le développement et le maintien de la paix", indique-t-on à l'UA.

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, participera au sommet de l'UA à Addis Abeba.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.