Les sujets de préoccupations ne manquent pas

16/07/2016
Les sujets de préoccupations ne manquent pas

Faure Gnassingbé samedi au sommet de l'UA

Le 27e sommet de l’Union africaine s'est ouvert samedi à Kigali en présence de Faure Gnassingbé. Il avait été précédé par son ministre des Affaires étrangères Robert Dussey.

Les discussions porteront sur la lutte contre le terrorisme, la situation au Burundi, au Soudan du Sud et en Guinée Bissau. Les chefs d’Etat devraient aussi choisir un nouveau président de la Commission de l’UA pour succéder à la sud-africaine Dlamini-Zuma.

Mais certains pays souhaitent que l’élection soit repoussée en raison du manque de poids des candidats en course.

Ils réclament également une réforme des structures même de la Commission accusée de bureaucratie et d’inefficacité. 

Le président togolais et ses homologues africains se pencheront aussi sur les comptes de l’organisation continentale. Les besoins en financement sont importants.

Le Togo aura l’occasion de détailler les préparatifs du prochain sommet de l’UA sur la sécurité maritime qui aura lieu le 15 octobre prochain à Lomé. Faure Gnassingbé entend faire adopter à l’unanimité une charte africaine sur ce thème ; un document contraignant indispensable pour mettre en œuvre une politique de lutte contre la piraterie, les trafics de drogue et d’armes et la pêche illégale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.