Limiter l'endettement grâce aux PPP

13/03/2017
Limiter l'endettement grâce aux PPP

Identifier de nouvelles voies pour le financement

La première session ordinaire du comité technique spécialisé sur les transports, le  tourisme et l’énergie de l’Union africaine (UA) s’est ouverte lundi à Lomé.

Pendant trois jours, les experts vont défricher le terrain pour proposer aux ministres le 17 mars des solutions concrètes. 

Tout le monde est d’accord pour reconnaître que les politiques d’infrastructures sont de nature à assurer le développement. Mais il faut trouver des mécanismes de financement innovants car les pays ne peuvent s’endetter éternellement, même via des prêts concessionnels. 

A l’ouverture des travaux, le ministre des Affaires étrangères togolais, Robert Dussey, a préconisé le recours aux partenariats public-privé (PPP).

‘La mauvaise la qualité des infrastructures en Afrique, notamment en matière d’alimentation électrique, en eau, en routes et en nouvelle technologie coute à chacun de nos pays deux points de croissance chaque année et réduit la productivité de 40%’, a-t-il rappelé.

La réunion de Lomé est organisée en coopération avec la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, en collaboration avec le gouvernement togolais.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.