Pas de développement sans infrastructures

06/03/2017
Pas de développement sans infrastructures

Reste à trouver les financements adéquats

Plus de 300 participants sont attendus à Lomé du 13 au 17 mars prochains pour la première réunion du comité technique spécialisé sur les transports, le tourisme et l’énergie, un organe spécialisé de l’Union africaine (UA).

Les travaux  porteront aussi sur l’analyse des moyens d'accroître les ressources financières nationales et régionales pour financer des projets régionaux de dans ce secteur.

Il sera également question d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre des programmes d'infrastructures.

Elham Mahmoud Ibrahim, le Commissaire en charge des Infrastructures et de l’Energie, a indiqué que cette rencontre était destinée à développer les infrastructures sur le continent, notamment les aéroports et les réseaux ferrés, vecteurs de développement.

La réunion de Lomé est organisée par la commission de l’UA, la Banque africaine de développement (BAD) et la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, en collaboration avec le gouvernement togolais. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.