Qui pour succéder à Zuma ?

14/07/2016
Qui pour succéder à Zuma ?

Robert Dussey et ses homologues africains jeudi à Kigali

La succession de Dlamini-Zuma à la présidence de la Commission de l'Union africaine (UA) est sans doute l'un des principaux enjeux du 27e sommet de l'Union africaine, dont les travaux préparatifs ont débuté à Kigali en début de semaine.

Le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, est sur place.

Trois personnalités ont fait acte de candidature, l'Équato-Guinéen Agapito Mba Mokuy, la Botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi et l'Ougandaise Speciosa Wandira-Kazibwe.

Certains chefs d'État ne cachent pas leur souhait de voir se présenter des candidats plus prestigieux.

L’élection pourrait être reportée à janvier 2017.

La situation au Soudan du Sud est aussi une préoccupation qui est revenue à plusieurs reprises dans les questions posées par la presse au ministre rwandais des Affaires étrangères.

Le Conseil exécutif s’est également penché sur la situation au Soudan du Sud, en Guinée Bissau et sur les enjeux sécuritaires, notamment en Afrique de l’Ouest.

Le 27e sommet de l’organisation continentale aura lieu les 17 et 18 juillet. Thème officiel retenu : ‘Année africaine des droits de l’homme et du droit des femmes’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.