Respect de l'échéance électorale

27/06/2008
Respect de l'échéance électorale

Le président de la Commission de l'Union Africaine (UA), Jean Ping, a appelé vendredi au respect de l'échéance électorale du 30 novembre en Côte d'Ivoire. Dans son discours d'ouverture du Conseil exécutif de l'UA -- réunion des ministres des Affaires étrangères africains qui prépare le sommet des chefs d'Etat du 30 juin -- M. Ping s'est "réjoui des progrès réalisés dans la mise en oeuvre de l'accord politique de Ouagadougou".

"Me référant aux dispositions prises de manière consensuelle concernant la date de l'élection présidentielle au 30 novembre 2008, je voudrais lancer un appel au gouvernement, à la classe politique et l'ensemble des parties ivoiriennes à tout mettre en oeuvre pour respecter cette échéance", a-t-il dit.Il a invité les parties prenantes "à prendre toutes les mesures requises pour régler les questions pendantes dans le processus de paix".

L'accord de paix de Ouagadougou a été signé en mars 2007 entre l'ex-rébellion des Forces nouvelles (FN), qui tenait le nord du pays depuis la tentative de coup d'Etat du 19 septembre 2001, et le président ivoirien Laurent Gbagbo.

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, participera au sommet de l'Union africaine.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.