Rien ne va plus à Kinshasa

24/08/2016
Rien ne va plus à Kinshasa

Joseph Kabila et Edem Kodjo

L’élection présidentielle n’aura pas lieu cette année en RDC. La commission électorale a annoncé avoir besoin de 16 mois pour achever l’enregistrement des 30 millions d’électeurs.

Aussitôt, l’alliance des partis d’opposition a annoncé son refus d’ouvrir des discussions avec le pouvoir.

Pas une bonne nouvelle pour Edem Kodjo, l’ancien Premier ministre togolais, chargé par l’Union africaine d'une médiation. Ce dernier avait affiché son optimisme dimanche assurant que le pouvoir et les opposants se retrouveraient dès mardi autour de la table pour trouver un accord électoral. Patatra.

L’opposition accuse M. Kodjo de soutenir le président Joseph Kabila qui théoriquement ne peut se représenter à moins de modifier la constitution.

Que va faire Edem Kodjo ? Poursuivre sa tentative de rapprochement ou jeter l’éponge ? 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.