Rien ne va plus à Kinshasa

24/08/2016
Rien ne va plus à Kinshasa

Joseph Kabila et Edem Kodjo

L’élection présidentielle n’aura pas lieu cette année en RDC. La commission électorale a annoncé avoir besoin de 16 mois pour achever l’enregistrement des 30 millions d’électeurs.

Aussitôt, l’alliance des partis d’opposition a annoncé son refus d’ouvrir des discussions avec le pouvoir.

Pas une bonne nouvelle pour Edem Kodjo, l’ancien Premier ministre togolais, chargé par l’Union africaine d'une médiation. Ce dernier avait affiché son optimisme dimanche assurant que le pouvoir et les opposants se retrouveraient dès mardi autour de la table pour trouver un accord électoral. Patatra.

L’opposition accuse M. Kodjo de soutenir le président Joseph Kabila qui théoriquement ne peut se représenter à moins de modifier la constitution.

Que va faire Edem Kodjo ? Poursuivre sa tentative de rapprochement ou jeter l’éponge ? 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.