Sommet sous très haute surveillance

24/07/2010
Sommet sous très haute surveillance

Après le double attentat survenu le 11 juillet dernier à Kampala (76 morts), les mesures de sécurité sont draconiennes dans la capitale ougandaise qui accueille à partir de dimanche le Sommet de l’Union africaine.
Le président Faure Gnassingbé devrait quitter le Togo samedi pour l’Ouganda.
Si le thème officiel est « Santé maternelle, néonatale et infantile », il y a peu de chances que les participants passent beaucoup de temps sur cette question car les dossiers urgents sont nombreux.
Il y a d’abord la lutte contre le terrorisme. L’attentat de Kampala semble être l’œuvre d’islamistes shebab somaliens proches d’Al-Qaïda.
Vendredi, Jean Ping, le président de la Commission de l’Union africaine, a demandé un renforcement des troupes de l'Amisom pour venir à bout des terroristes.
L’UA doit également évoquer le dossier de Madagascar où la sortie de crise n’est pas en vue.
L’organisation africaine discutera enfin les crises politiques dans plusieurs pays, en particulier au Niger et en Côte d’Ivoire.
Invité d’honneur du Sommet le président mexicain Felipe Calderon pour tenter d'y forger un "consensus avec l'Afrique" en vue du sommet de l'ONU sur le climat, fin novembre à Cancun (Mexique).
Il assistera à Kampala à une réunion de la Conférence des chefs d'Etat africains sur le changement climatique (CAHOSCC).
Le précédent rendez-vous avait failli tourner au fiasco total à Copenhague en décembre dernier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.