Tout faire pour l’adoption de la charte

11/10/2016
Tout faire pour l’adoption de la charte

La salle de conférence a été aménagé sous une grande tente

Le comité des représentants permanents de l’Union africaine (COREP) a débuté ses travaux mardi à Lomé dans la perspective de la tenue de sommet sur la sécurité maritime.

Ses membres doivent plancher sur le projet de charte que le Togo souhaite voir adopter par l’organisation panafricaine.

‘Nos espaces maritimes et nos côtes sont devenus le théâtre d’une recrudescence d’activités illicites qui constituent une menace dangereuse, tant à la sécurité de nos populations qu’au développement harmonieux de nos Etats’, a déclaré Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise à l’ouverture des travaux ;

Afin d’être certain que les pays membres comprennent bien les enjeux du sommet, il a rappelé la nécessaire mobilisation de l’Afrique pour sécuriser les océans et assurer aux populations riveraines un avenir meilleur.

Robert Dussey

Pour Chérif Mahamat Zène , le président du COREP, la charte marque une nouvelle étape décisive pour doter le continent d’un cadre juridique et technique de prévention et de lutte contre les menaces sur les espaces maritimes africains.

Le projet de charte sera soumis jeudi aux ministres des Affaires étrangères de l’Union africaine avant d’être adopté on l’espère par les chefs d’Etat et de gouvernement le 15 octobre prochain dans la capitale togolaise.

Le Togo n’a ménagé aucun effort pour parvenir à sa validation. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.