Transport aérien : l'union fait la force

28/05/2018
Transport aérien : l'union fait la force

Photo de famille lundi à Lomé

26 Etats ont adhéré à l'engagement solennel de l’Open Sky africain et 15 ont formellement signé lundi à Lomé le mémorandum d’entente sur l’harmonisation du transport aérien.

Il s’agit du Bénin, du Cap-Vert, de la Centrafrique, de la Côte d’Ivoire, du Congo, du Tchad, de l’Ethiopie, du Ghana, de Guinée Equatoriale, du Liberia, du Mali, du Niger, du Rwanda, de la Sierra Léone et du Togo.

Cette série d’accords a été annoncée à l’issue de la 4e réunion du groupe de travail ministériel du MUTAA (marché unique du transport aérien africain). La séance de clôture a été présidée par le Premier ministre, Komi Selom Klassou.

‘J’encourage les retardataires à rejoindre le mouvement afin de stimuler la connectivité, réduire les tarifs, et conforter la croissance économique sur un continent considéré par certains comme couteux et peu attractif pour des investissements dans le secteur’, a indiqué le chef du gouvernement.

M. Klassou a incité les pays africains à créer leur propre compagnie afin d’offrir compétitivité, tarifs attractifs et connectivité.

Voyager d’un point à un autre sur le continent est encore très cher quand cela est possible. Il est parfois plus facile et moins cher d’aller d’une capitale africaine à une autre en passant par l’Europe ou le Maghreb. Comble de l’absurde.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.