Un mois pour régler la crise ivoirienne

31/01/2011
Un mois pour régler la crise ivoirienne

Le XVIe sommet de l’Union africaine devrait s’achever lundi à Addis Abeba avec l’adoption d’un mécanisme permettant la mise en place d’un panel de chefs d’Etat chargés de trouver une solution à la crise ivoirienne.
Proposé par le président de la Commission de l’UA, Jean Ping, ce panel doit trouver une solution négociée d’ici un mois au plus tard et ses décisions seront « contraignantes », indique-t-on. La position de l’organisation panafricaine a-t-elle évoluée sur le dossier ivoirien ? Non, explique-t-on et l’objectif est toujours un départ de Laurent Gbagbo du pouvoir.
Cette question a été largement abordée vendredi soir lors d’une réunion tripartite entre l’UA, l’ONU et les chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest, dont le président togolais Faure Gnassingbé.
La chute du régime Ben Ali en Tunisie et les graves troubles en Egypte ont été évoqués. Les commentaires restent prudents et les déclarations appellent au dialogue.
Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'UA, Ramtane Lamamra, a estimé que des réformes étaient "nécessaires pour répondre à la volonté du peuple" en Egypte. Il a appelé de ses voeux "des réformes économiques, des mesures sociales et probablement aussi des questions liées au gouvernement".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.