Une anglophone à la tête de l’UA

15/07/2012
Une anglophone à la tête de l’UA

La Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma (photo) a été élue dimanche présidente de la Commission de l'Union africaine, lors d'un sommet à Addis Abeba et à l'issue d'une bataille sans précédent contre le sortant gabonais Jean Ping, pour ce poste clé de l'institution continentale.

La ministre sud-africaine de l'Intérieur, ancienne ministre des Affaires étrangères et ex épouse du chef de l'Etat Jacob Zuma, a été élue au quatrième tour de scrutin par les chefs d'Etat, au détriment du président sortant Jean Ping..

Un précédent sommet de l'UA en janvier dernier avait échoué à départager M. Ping et Mme Dlamini-Zuma, ouvrant de profondes divisions au sein de l'institution continentale, notamment entre pays francophones et anglophones. M. Ping avait alors été reconduit à titre provisoire dans ses fonctions.

Les présidents anglophones étaient particulièrement enthousiastes en sortant de la salle de réunion.

Les précédents présidents de la Commission ont été l'Ivoirien Amara Essy (2002-2003) puis le Malien Alpha Oumar Konaré (2003-2008), avant l'élection de M. Ping en 2008.

Le sommet de l’Union africaine s’achèvera lundi à Addis Abeba. Le président du Togo, Faure Gnassingbé, n’est pas présent en raison des consultations politiques en cours à Lomé ; il est représenté par son ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.