Début de l'exercice Obangame Express

16/03/2019
Début de l'exercice Obangame Express

20 pays participent aux manoeuvres

Un exercice naval dénommé Obangame Express (0E19), assuré par les forces navales américaines en Afrique (NAVAF), a débuté vendredi avec la participation du Togo.

Ces manœuvres régulières sont destinées à améliorer la coopération entre les pays du Golfe de Guinée afin d’accroître la sécurité et la sûreté maritimes. Il se concentre sur les opérations d'interdiction maritime, ainsi que sur les techniques de visite, de conseil, de recherche et de saisie.

Animé par des scénarios réalistes, le but de l’exercice est de s’entraîner conjointement sur les opérations de lutte contre les trafics illicites en mer, la prolifération des armes de destruction massive et la réglementation de la pêche maritime dans la région. Il porte aussi sur des opérations de recherche et de sauvetage en mer (Search and Rescue)

Cette vaste opération a lieu avec les pays signataires du code de conduite de Yaoundé et comprend 20 partenaires africains, Angola, Bénin, Cameroun, Côte d'Ivoire, République démocratique du Congo, Congo, Cap Vert, Gabon, Ghana, Guinée, Guinée-Bassau, Guinée équatoriale, Libéria, Maroc, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Sao Tomé-et-Principe et Togo.