Devoir d'inventaire

26/02/2021
Devoir d'inventaire

La déforestation s'est accélérée ces dernières années

Le deuxième inventaire forestier débutera le 1er mars, a annoncé vendredi le ministère de l’Environnement.

La Banque mondiale apportera son assistance dans le cadre du REDD+, un mécanisme d’atténuation du changement climatique qui doit permettre de réduire les émissions des gaz à effet de serre en payant les pays en voie de développement pour qu’ils cessent d’abattre leurs forêts. 

Cette destruction des forêts togolaise est causée par les paysans qui veulent plus d’espace pour cultiver et le besoin en bois de chauffe.

Le taux de couverture forestière est de 24,24% avec une dégradation très prononcée. L’objectif est de parvenir à 30% d’ici 2020 (1,4 millions d’hectares).

Le premier inventaire avait été réalisé ils y a 6 ans.