Effets induits

22/03/2019
Effets induits

L'intervention de la BM a été positive dans le domaine économique et social

Le CPP (Cadre de partenariat pays), qui guide les interventions de la Banque mondiale au Togo, vient d’être passé à la loupe par les responsables du gouvernement et de l’institution. 

Selon sa représentante à Lomé, Awa Cissé Wagué, les résultats sont largement positifs.

L’assistance de la Banque a permis au Togo d’améliorer les services publics, de créer des emplois décents, de protéger l’environnement, de renforcer les capacités numériques, d’offrir un cadre plus propice aux affaires, de favoriser l’inclusion financière et l’éducation, notamment.

La liste ne s’arrête pas la. Selon Mme Wagué, l’assistance de la BM a contribué à une meilleure gestion macroéconomique et de fait à renforcer le potentiel de croissance.

Enfin, le pays a été en mesure de réduire son niveau d’endettement.

La Banque mondiale envisage de poursuivre son accompagnement en l’adaptant aux exigences du nouveau Plan national de développement (PND).