Fournisseurs exclusifs

02/03/2021
Fournisseurs exclusifs

Relation communautaire

Plus de 1.000 écoles devraient être dotées de cantines gratuites pour les plus petits. 

Lancé depuis 2008, le programme a fourni plus de 76 millions de repas pour un coût de près de 22 milliards. 

Cette initiative permet de réduire la faim et la malnutrition infantile tout en encourageant les ménages les plus vulnérables à envoyer leurs enfants à l’école et de les y maintenir contribuant ainsi à l’amélioration du taux de scolarisation et au développement de l’économie locale. Elle permet aussi une meilleure assiduité des élèves.

Pour les pouvoirs publics, l’alimentation scolaire constitue un des filets sociaux majeurs de la politique de protection sociale dont l’intensification contribuera à accélérer l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD).

Cette politique menée en coopération avec la Banque mondiale doit aussi bénéficier aux producteurs locaux.

L’objectif est d’arriver à tout ce qui servi aux bambins proviennent des agriculteurs des différentes régions. C’est l’espoir des autorités, mais aussi du PAM (Programme alimentaire mondial), comme le confirme Aboubacar Koisha, directeur pays.

Pour Myriam Dossou d’Almeida, la ministre du Développement à la base, il est essentiel de promouvoir la relation communautaire par la création d’une chaîne de valeur autour de la production locale et des cantines scolaires.