La menace B et C

28/07/2021
La menace B et C

Vaccination et traitements sont disponibles

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

‘L’hépatite fait rage notamment dans les régions allant de Sotouboua à Dapaong’, a indiqué mercredi Mathieu Kponou Tobossi, expert en phyto-hépatologie.

Le gouvernement togolais et l’OMS ont réitéré mercredi, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre les hépatites, leur appel à se faire dépister à temps pour éviter les complications.

Les hépatites sont dues à des virus altérant le foie. B et C : ces deux lettres désignent les deux formes virales les plus fréquentes. L’une comme l'autre risquent de devenir chroniques et d'entraîner de graves complications comme une cirrhose ou un cancer du foie.