Le cinéma, ce n'est pas du bricolage

24/11/2020
Le cinéma, ce n'est pas du bricolage

On ne s'improvise pas réalisateur

La Semaine nationale du cinéma togolais se déroule jusqu’au 28 novembre.

‘Il est important que le Togo devienne un centre de production de qualité qui exporte’, souligne Kossi Gbényo Lamadokou, le ministre de la Culture.

Ce qui fait défaut, c’est l’argent, mais pas seulement.

Cette industrie naissante comprend peu de professionnels. Peu ou pas formés, mal équipés, cette situation ne contribue pas à faire éclore des réalisateurs de talent susceptibles de séduire des distributeurs internationaux et des chaînes de télévision.

Le cinéma coûte cher.Même si la technologie a évolué et les équipements plus abordables, la réalisation d’un film nécessite des moyens pour ne bas tomber dans le court métrage amateur.