Le trafic aérien ouest-africain s'est effondré

28/05/2020
Le trafic aérien ouest-africain s'est effondré

Un Airbus d'Air Côte d'Ivoire à l'aéroport d'Abidjan

En raison de la pandémie de covid-19, la baisse du trafic aérien est de l’ordre de 95%, a indiqué jeudi Abdallah Boureima, le président de la Commission de l’UEMOA, lors d’un réunion des ministres du secteur.

Zouréhatou Kassah-Traoré, la ministre des Infrastructures et des Transports du Togo, a rappelé les sacrifices consentis par les Etats pour interrompre la chaîne de transmission, pour lesquels le secteur des transports a payé un lourd tribut. D’où la nécessité de le relancer au plus vite.

Toutes les compagnies aériennes de la région sont clouées au sol, à commencer par Asky.

Les espaces aériens et les aéroports sont fermés.

Relancer le secteur est possible à la condition de rétablir les liaisons inter-africaines (y compris hors UEMOA) et de trouver une alternative à la quarantaine imposée aux passagers.