Les doutes seront vite dissipés

13/09/2019
Les doutes seront vite dissipés

Kwame Jonas-Crédo Gbényédji

La Diaspora est désormais représentée par 77 délégués élus récemment selon un processus inédit de vote en ligne.

Kwame Jonas-Crédo Gbényédji est l’un des deux représentants du Haut conseil des Togolais de l’Extérieur (HTCE) au Sénégal.

Cet économiste, enseignant-chercheur à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar, veut fédérer les 7000 Togolais vivant au pays de la Téranga. 

Republicoftogo.com: Comment comptez-vous mener à bien votre mission ?

Kwame Jonas-Crédo Gbényédji : Pour moi, comme pour mes collègues élus, le HTCE doit être un cadre formel pour des actions au service de la Diaspora. L’idée est de fédérer le maximum de Togolais pour être plus influent et plus utile. Aider ceux qui en ont besoin, conseiller, épauler les jeunes.

Ensuite, nous voulons inciter la communauté à participer au développement du Togo par des investissements ou tout simplement grâce au talent et à l’expertise.

Republicoftogo.com: Certains membres de la Diaspora mettent en doute l’utilité du HTCE

Kwame Jonas-Crédo Gbényédji : Ma réponse est simple. Ils verront bientôt par nos actions que le Haut Conseil est utile. Qu’on nous laisse le temps de nous mettre au travail. Et les doutes se très vite dissipés.