Les flux de financement se sont taris

19/09/2021
Les flux de financement se sont taris

Sandra Ablamba Johnson

Une réunion ministérielle virtuelle des PMA (Pays les moins avancés) s’est déroulée le 17 septembre.

Sandra Ablamba Johnson, ministre, secrétaire général de la présidence, représentait le Togo.

Selon une note officielle, elle a présenté les conséquences de la crise sanitaire sur l’économie et les initiatives prises par le pays pour assurer la relance.

Mme Johnson a synthétisé la stratégie adoptée depuis un an : riposte-résilience-relance).

En dépit des difficultés, le taux de croissance devrait être de 4,8% cette année.

La pandémie a réduit de manière drastique les flux de financement dans les PMA, compromettant la trajectoire d’émergence. 

Sandra Ablamba Johnson a plaidé pour une mobilisation accrue des ressources en vue d’une riposte efficace contre l’épidémie et la relance effective des économies africaines post-Covid.