Mobilisation de l'Agence de développement de l'UA

06/04/2020
Mobilisation de l'Agence de développement de l'UA

Réponse à court terme

La pandémie du coronavirus met actuellement à rude épreuve les systèmes de santé africains.

Face à l'interdiction croissante de l'exportation de nombreuses technologies médicales et de médicaments prioritaires, le continent connaît déjà des pénuries de produits médicaux nécessaires au personnel médical pour lutter efficacement contre la propagation du virus.

Cette situation met malheureusement en évidence les conséquences de la dépendance de l'Afrique à l'égard des génériques finis et des principes pharmaceutiques actifs (API) importés. 

Depuis longtemps, l'Agence de développement de l'Union africaine (NEPAD) sensibilise à cette dépendance excessive et a jugé nécessaire de mettre en place des initiatives telles que le Plan de fabrication pharmaceutique pour l'Afrique et son plan d'affaires associé pour atténuer le phénomène.

Au niveau continental, l'Union africaine a rapidement agi pour créer un Fonds pour lutter contre le coronavirus, avec des engagements totalisants déjà 20 millions de dollars. 

Au niveau national, la plupart des pays africains mettent en place des mesures de confinement, de dépistage (des cas suspects) et la localisation de contacts. L'inconvénient de ces confinements, s'ils se prolongent, est leur impact négatif sur les activités socio-économiques. 

A cet égard, la réponse à court terme de l'AUDA-NEPAD et le soutien aux Etats membres visent à ralentir la pandémie, à mieux connaître la propagation de COVID-19 et à réduire l'impact socio-économique de la pandémie.

L'AUDA-NEPAD prépare actuellement son plan d'action pour lutter contre le COVID-19. Il s'agit d'un plan global et multidimensionnel visant à mobiliser les capacités humaines et l'expertise nécessaire de l’institution.

Le plan d'action est une réponse proactive et efficace pour améliorer la couverture et l'accès à des services de santé durables et résilientes, tout en assurant la protection des fondements économiques de l'Afrique.

Conscient de la nécessité de prendre des dispositions pour l'écosystème qui serait touché par la crise, le plan se concentrera principalement sur les sept domaines thématiques suivants : 

Prestation de services de santé ; ressources humaines pour la santé ; recherche, développement, innovation et fabrication locale ; éducation et formation ; compétences et employabilité ; sécurité alimentaire et nutritionnelle ; et financement.

Cet ensemble complet de réponses qui, si elles doivent atteindre leur plein potentiel, doivent être soutenues non seulement par les acteurs institutionnels, mais aussi par le secteur privé et la société civile, dans le contexte des principes de conscience collective et de responsabilité partagée.

En lançant ce plan d’action, l'AUDA-NEPAD vise à mettre en place, avec d'autres institutions compétentes de l'Union africaine, une action coordonnée et efficace pour faire face à cette crise sanitaire inédite.