Tigre de papier

03/12/2019
Tigre de papier

Une partie des personnes interpellées a été présentée mardi

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.

Une enquête diligentée aussitôt a permis de remonter jusqu’au commanditaire, un ressortissant togolais vivant en Belgique surnommé ‘Master Tiger’.

Une opération baptisée par l’intéressé ‘Tigre Révolution’.

Au total, 18 individus ont été interpellées, dont 15 à Lomé, 2 à Sokodé et 1 à Sogakopé (Ghana). 

L’objectif de ce groupe était de mener des actions de déstabilisation.

Ces agressions ont fait un mort du côté des forces de l’ordre ; un gendarme a succombé à ses blessures.

Les armes volées n’ont toujours pas été retrouvées.