Un rôle de catalyseur pour l’intégration de l’Afrique

09/07/2019
Un rôle de catalyseur pour l’intégration de l’Afrique

Un véritable outil au service du développement des Etats membres

Le NEPAD a vécu ; place à l’Agence de Développement de l’Union Africaine (AUDA).

L’UA vient d’adopter les statuts, le règlement intérieur et la structure de cet organe.

Au centre des efforts de transformation du continent depuis son établissement, au début des années 2000, le NEPAD (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique) est né d’une vision portée par ses pères fondateurs, celui d’une Afrique prospère, interconnectée, riche de chacun de ses pays et de leurs habitants. 

La naissance du NEPAD a été la première manifestation concrète de la volonté des États Africains de reprendre le leadership sur la thématique du développement du continent. Le NEPAD a été la première institution internationale à porter un regard authentiquement africain sur cette question si cruciale. Cette revitalisation du credo panafricain s’est doublée d’une approche pragmatique de l’intégration régionale mettant l’accent sur les communautés économiques régionales, et faisant de celles-ci les centres de définition et de coordination des politiques.   

La nouvelle Agence de développement donne à l’organisation un rôle plus large en termes d’appui consultatif aux États membres en ce qui concerne les stratégies de développement et le renforcement de leurs capacités, pour les aider à conduire leurs stratégies de développement. Elle va jouer un rôle crucial dans la diffusion des meilleures pratiques, et soutiendra les efforts des pays pour développer leurs capacités et tirer parti des partenariats régionaux et mondiaux.

L’AUDA entend jouer un rôle de catalyseur pour l’intégration de l’Afrique, notamment à travers l’opérationnalisation de la zone continentale de libre-échange (Zlec).