Vente interdite

11/04/2021
Vente interdite

Des pêcheurs à Accra

Les pêcheurs ghanéens ne sont plus autorités à vendre leurs produits au Togo; une mesure temporaire.

‘Des cadavres de dauphins et de thons échoués sur les plages ghanéennes seraient découpés en petits morceaux, fumés et vendus sur les marchés de la ville de Kpalirné et de ses environs, prétextant que c'est de la viande de gibier. Nous rappelons que la cause de cette mortalité massive reste inconnue à ce jour’, indiquait un communiqué du ministère de l’Agriculture, publié le 9 avril.

Par prudence, et en accord avec les autorités ghanéennes, la vente est interdite jusque’a nouvel ordre.