Bert prend la tête de la MINUSMA

18/05/2013
Bert prend la tête de la MINUSMA

Le secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé vendredi la nomination de Albert Gerard « Bert » Koenders, des Pays-Bas, en qualité de représentant spécial et chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), indique le site onutogo.org.

Depuis 2011, M. Koenders était le patron de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

En tant que Ministre néerlandais de la coopération pour le développement (2007-2010), M. Koenders a activement pris part aux initiatives intégrées de soutien à la paix en Afghanistan, au Burundi, en République démocratique du Congo et au Soudan.  Il a également été député au Parlement des Pays-Bas, de 1997 à 2007.

Bert a en outre été le fondateur du Réseau parlementaire sur la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, et a été Président de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).  Il a aussi occupé des postes à la Commission européenne et aux Nations Unies au Mozambique. 

Diplômé de la Free University d’Amsterdam, M. Koenders est titulaire d’une maîtrise en économie internationale et en études africaines de l’Université John Hopkins, aux États-Unis.  Il a été professeur honoraire des études concernant la gestion des conflits au campus de la John Hopkins University de Bologne (2000-2002).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.